Gemalto pourrait entamer le printemps dans de bonnes conditions

Par Arthur Levy, le 20 février 2017

GEMALTO


Cours : 55,13€
Conseil : Achat
Objectif : 62,22€
Horizon : 1 mois

I. Présentation du groupe

Gemalto est une firme multinationale spécialisée dans le secteur de la sécurité numérique. Créé en 2006 suite au rachat de Gemplus (français) par le groupe néerlandais Axalto, le groupe a tiré dans un premier temps sa croissance de l’invention française : la carte à puce. Il a su par la suite diversifier ses activités et se spécialiser notamment dans la sécurité des documents d’identité, des banques ou des télécommunications.

Du fait de la révolution numérique, la sécurisation des données virtuelles est un enjeu majeur du XXIème siècle. Le marché sur lequel opère Gemalto est alors en pleine croissance, et c’est pour cette raison que celui-ci est de plus en plus concurrentiel. Cependant, le groupe a un avantage de taille car il possède une expertise dans le secteur de la sécurisation numérique. Gemalto vend des produits et des services qui peuvent être répartis en deux segments :

– Paiement et identité : activités liées aux interactions personnelles sécurisées notamment pour les paiements et les programmes gouvernementaux ;

– Mobile : éléments de sécurité mobiles (SIM et autres) ;

Chiffre d’affaires par zone géographique

g1

Chiffres d’affaires par activité

g2
Le CA du groupe est largement tiré par le marché européen (50%) et par la vente de logiciels et de produits Gemalto (carte SIM, puces pour passeports…). La concentration des revenus provenant des clients européens est une faiblesse pour le groupe. En effet, le marché qui croit le plus en cette période est le marché asiatique. Pour cette raison, Gemalto tend à s’étendre d’avantages sur les marchés émergents et/ou en forte croissance.

Concurrence sur le marché de la sécurisation numérique :

Les principaux concurrents de Gemalto sur le marché de la sécurisation numérique sont :

– Oberthur Technologies (français) : leader français de la conception et la fabrication de services de sécurité numérique ;

– Giesecke & Devrient (allemand) : spécialiste allemand des cartes à puce, solutions de sécurité numérique et impression de billets.

II. Analyse financière

a) Résultats de l’année 2015

g3
Le chiffre d’affaires a progressé considérablement entre l’année 2014 et 2015 (+16% sans prendre en compte les taux de changes qui différent selon les années). Cette croissance est fortement marquée par la progression des activités Paiement et des programmes gouvernementaux, notamment sur le marché américain. En effet, Gemalto a racheté l’entreprise américaine concurrente SafeNet en Aout 2014 avec sa trésorerie essentiellement (890M $), ce qui lui a permis de s’implanter durablement sur le sol de l’oncle Sam. Cette acquisition a largement profité à l’entreprise pour son activité en 2015. Pour cette raison, elle a décidé d’établir des chiffres pro forma, c’est-à-dire en faisant comme si SafeNet avait été consolidé sur l’exercice 2015 (estimation de l’exercice 2015 avec les activités de SafeNet). Ainsi, le chiffre d’affaires de l’entreprise a progressé de 6% en base pro forma.

Croissance par activités :

– Logiciels et produits : progression du chiffre d’affaires de 3%, grâce notamment aux cartes de paiement et la forte demande de connectivité et de module de sécurité. En revanche, dans le segment Mobile le chiffre d’affaires a connu un ralentissement en raison de la baisse des ventes de SIM.

– Plateforme logicielle et services : progression du chiffre d’affaires de 70% grâce aux services pour le Paiement sécurisé, des services gouvernementaux, et de l’acquisition de SafeNet, malgré un ralentissement du chiffre d’affaires des services financiers mobiles aux Etats-Unis.

La société peut se féliciter d’avoir diversifié ses activités dans un contexte de forte concurrence pour la branche Mobile et notamment pour les cartes SIM (recul du chiffre d’affaires en base pro forma de 15%).
Profitabilité de l’entreprise (source ZoneBourse estimation 2016) :
– Marge nette : 7,97%
– ROE : 11,7%
– ROA : 7,57%

Gemalto reste une entreprise très profitable. Elle parvient à dégager des bénéfices considérables, en limitant ses charges d’exploitation, ce qui explique ses fortes marges (nette et d’exploitation), ROE (Return on Equity) et ROA (Return on Assets).

b) Résultats du premier semestre 2016

g4
La dépréciation du dollar et du yuan par rapport à l’euro a eu un impact négatif sur le chiffre d’affaires du premier semestre 2016. En effet, Gemalto a des réserves de changes dans ces valeurs là. Si l’on s’en tient à la variation annuelle à taux de change constants, alors Gemalto réalise une progression de 1% de son chiffre d’affaires par rapport au premier semestre 2015.
L’amélioration de la marge brute (différence entre le prix de vente et le coût de revient) a permis à la société d’avoir une activité plus rentable. Ainsi, son résultat net a augmenté de 1,5 millions d’euros.
Les activités du segment Mobile, et surtout les cartes SIM, sont beaucoup moins dynamiques qu’auparavant, comme en 2015. La société a tout intérêt à développer d’avantage ses autres branches paiements, plateforme et logiciels e-gouvernement pour profiter de son avantage comparatif sur les autres et continuer de faire progresser son chiffre d’affaires.

c) Etude comparative

Les deux principaux concurrents de Gemalto sont l’entreprise française Oberthur Technologies (OT), et l’allemand Giesecke & Devrientz (G&D). Or ces deux dernières sociétés ne sont pas cotées en bourse. On peut quand même effectuer un lien entre ces sociétés, et la bonne santé des unes aura un impact négatif sur la santé des autres car ces trois entreprises se partagent quasiment toutes les parts de marché en Europe et dans le monde.

g5
Gemalto présente la plus forte hausse du chiffre d’affaires. Rappelons une nouvelle fois que celle-ci est surtout due à l’acquisition de SafeNet qui est consolidé sur l’exercice 2015.

g6
L’acquisition de SafeNet a fait augmenter le coût de l’endettement et pèse sur le résultat net de Gemalto qui voit ce dernier diminuer de près de 39%.

Ainsi Gemalto reste le leader du secteur mais n’est pas la société avec la plus grande croissance. La croissance de son chiffre d’affaires doit être nuancée à cause de l’acquisition de SafeNet, son résultat net qui montre réellement la capacité de l’entreprise à dégager du profit est en chute tandis que celui de OT, loin derrière certes, mais en progression.

g7
Ce tableau explique davantage pourquoi OT a une croissance supérieure à celle du secteur. Cette dernière a fait le choix d’investir massivement quitte à s’endetter colossalement. Cette dette coûte près de 50 millions en charges financière à OT chaque année. La société a levé 600 millions d’euros pour ne plus être ralentie par sa dette, via le fond Advent. Gemalto, quant à elle, reste une société très peu endettée par rapport à la moyenne du secteur : un atout (peu de charges financières comparé à Oberthur par exemple qui paie de lourdes charges financières à cause de son endettement).

III. Analyse chartiste

g8
Nous avons ici le cours de l’action Gemalto (GTO Euronext) sur 10 ans. L’action a connu une croissance significative de 2009 à 2014 (explosion de la demande en termes de sécurisation numérique et peu de concurrents sur le marché). Dans les années qui suivent, le cours est resté au-dessus de 50.

a) MACD et RSI

g9
Le RSI reste en zone neutre (entre 30 et 70), il ne nous influence pas sur la position à prendre. De même, l’indicateur MACD n’est pas révélateur d’une tendance haussière ou baissière. La courbe du MACD et celle du signal rapide semblent stagner autour de 0 : stabilisation du cours.

b) Bandes de Bollinger

g10
Si l’on suppose, comme Bollinger, que le cours suit approximativement une loi normale, alors le cours en ce début d’année 2017 reste assez stable et ne présente pas de renversement de tendance. En effet, il est proche de la moyenne mobile (en pointillés violets) qui est l’approximation de la loi normale suivie par le cours. En d’autres termes, le cours devrait rester entre 53 et 55 prochainement. De même, les résistances et le support montrent bien que le cours aura tendance à converger vers 54.

c) Tableau de volatilité

g11
Grâce à ce tableau, nous avons un aperçu de la volatilité moyenne par mois du cours Gemalto. Celle-ci s’élève à 14,25% (ce qui est assez stable). Gemalto est le leader du secteur numérique et présente un chiffre d’affaires en croissance malgré un résultat net qui diminue. Pour cette raison, la volatilité du cours reste assez faible pour une entreprise technologique. Nous pouvons donc espérer une hausse de 14% du titre sur un mois environ (objectif 62).

IV. Conclusion

Gemalto est une société stable par rapport aux autres sociétés du secteur technologique. L’analyse financière nous a montré que l’entreprise est en phase de croissance (amélioration du chiffre d’affaires donc plus de parts de marché) et en expansion (rachat de SafeNet et de certaines activités du géant américain 3M). De plus, le premier semestre 2016 est meilleur que celui de 2015 (meilleur CA et résultat net). Les indicateurs chartistes, quant à eux, n’ont révélé ni tendance haussière ou baissière, signe d’une stabilité du cours autour de 54. Enfin, Gemalto devrait prochainement attirer les investisseurs : le groupe fournira sa nouvelle solution d’identité numérique au gouvernement suédois et a récemment signé un contrat avec le géant de la télécommunication Bridge Alliance pour développer une « connectivité à la demande » (les utilisateurs d’un réseau téléphonique détenu par Bridge Alliance pourront se connecter à tous les autres réseaux).

Ainsi, en anticipant un meilleur compte de résultat pour l’année 2016 (publication le 4 mars 2017), on peut se placer à l’achat à 55 euros et espérer une légère montée du cours ou stagnation jusqu’en mars puis une augmentation considérable de la valeur après la parution du bilan le 4 mars.

Sources: gemalto.com, journaldunet.com, oberthur.com, gi-de.com, zonebourse.com, abcbourse.com, boursorama.com, orbis et score&decision
Une analyse sponsorisée par notre partenaire Moneta Asset Management.moneta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s